08/08/2011

3.2 racisme à relents nazis auprès de séparatistes wallons: discours de Roger Pinon, membre de "Wallonie Libre"

Pinon

 

Discours de R. Pinon prononcé au Congrès National wallon de Charleroi, 26/5/57, in: L’ Ethnie Wallonne, 1958

 

L’ Ethnie wallonne: la Race wallonne: (pp.5-6)

(p.5) « Possédons-nous une base racique stabilisée?

Le fonds de la population wallonne est constituée par des brachycéphales d’origine néolithique, auquel il faut ajouter un mince apport gaulois, puis franc, de race dolicocéphale. ...

... Le type du Wallon est l’homme de taille moyenne, aux cheveux châtains ou foncés, de même que les yeux, avec une protubérance occipitale presque nulle, des crêtes sourcilières développées, une face large.

Ce type s’écarte du Flamand, plus grand de taille, blond de cheveux, aux yeux bleus, avec une protubérance occipitale très accentuée et une face allongée.  Il s’écarte du Français brachycéphale, par la taille notamment, qui est plus grande. » (p.5)

 

Selon une étude du Dr. Jorissenne, de Liège, “plus de 50 p.c. des Flamands sont prognathes, alors que plus de 85 p.c. des Wallons sont orthognathes.

Or, dans les régions industrielles, 40p.c. au moins des noms de familles sont d’origine germanique.  La différence de pourcentage entre les noms de familles germaniques et le prognathisme probable des ancêtres marque la résorption de ce caractère racique, et la stabilisation de la race. »  (p.6)

 

« Notre démarche est généralement plus lourde que la française, mais plus légère que la flamande. » (p.6)

 

21:21 Écrit par Johan Viroux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.